Les entreprises indépendantes : majoritaires en France

On recensait en 2009 2,26 millions d’entreprises indépendantes, des sociétés principalement axées dans le secteur commercial, non-financier et non-agricole.
On compterait l’année en 2010, 9 % des ces entreprises ayant déclaré une cessation d’activité sur 11% de créations. Il est cependant à souligner que le taux de créations « auto-entrepreneur » domine majoritairement le taux de création dans tous les secteurs.

Aujourd’hui

Aujourd’hui, les entreprises qui résistent à toutes les épreuves sont celles qui disposent d’un nombre conséquent de salariés. D’autres parts, les PME et les nouvelles enseignes, elles, avancent progressivement en accroissant leur activité d’année en année. Ainsi, l’ancienneté joue un rôle crucial dans la vie des entreprises, la première année après la constitution serait favorable pour assurer la survie de la firme. A contrario, les deux années suivantes se verraient moins avantageux…
La saison où la cessation est en hausse serait vers la 18e année de l’entreprise. Selon les experts, le départ en retraite des dirigeants serait la cause de ce phénomène.

Face à la crise

Dans les situations de crise, une entreprise peut avoir recours à des procédures multiples selon le cas :

- Redressement judiciaire
- Sauvegarde
- Liquidation judiciaire.

En règle générale, les procédures de redressement et de sauvegarde sont destinées à la mie en veille de l’activité pour reprendre par la suite. La liquidation, elle met à terme toute l’activité et la vie de l’entreprise.

Source : Une majorité d’entreprises indépendantes en France

 

Les Catégories

Nuage de mots-clefs

Articles récents

ARTICLES SÉLECTIONNÉS