Annonces-legales.fr/Toute l'actualité/Baromètre de l'entrepreneuriat : immatriculations au RCS au 3ème trimestre 2021

Baromètre de l’entrepreneuriat : immatriculations au RCS au 3ème trimestre 2021

Toutes les entreprises dont l’activité est commerciale doivent obligatoirement être immatriculées au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Cette obligation concerne toutes les formes d’entreprises (personnes morales ou personnes physiques), dont les plus fréquentes sont :

  • les entreprises individuelles (EI) y compris les micro-entrepreneurs (ex-autoentrepreneurs) ;
  • les entreprises unipersonnelles à caractère limitée (EURL) .
  • les sociétés à responsabilité limitée (SARL) ;
  • les sociétés par actions simplifiées (SAS) ;
  • les sociétés par actions simplifiées unipersonnelles (SASU) ;
  • les sociétés anonymes (SA) ;
  • les sociétés en nom collectifs (SNC) ;
  • les sociétés civiles.

L’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est donc la première étape administrative et légale de la création d’une entreprise.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les grandes tendances entrepreneuriales du troisième trimestre de l’année 2021.

Source : https://statistiques.cngtc.fr/

Au troisième trimestre 2021, 130 074 sociétés ont été créées en France, parmi lesquelles :

  • 45 133 entreprises individuelles (comprenant les micro-entreprises et les EIRL), ce qui correspond à environ 35 % de l’ensemble des immatriculations ;
  • 38 792 société par actions simplifiée (SAS et SASU), ce qui correspond à environ 30 % de l’ensemble des immatriculations ;
  • 21 316 sociétés civiles immobilières (SCI), ce qui correspond à environ 16 % de l’ensemble des immatriculations ;
  • 17 542 sociétés à responsabilités limitée (SARL et EURL), ce qui correspond à environ 13 % de l’ensemble des immatriculations.

Quelles évolutions par rapport au début de l’année 2021 ?

En comparaison, au premier trimestre 2021, 167 638 entreprises avaient été immatriculées au RCS en France, parmi lesquelles :

  • 68 576 entreprises individuelles, ce qui correspond à environ 41 % de l’ensemble des immatriculations ;
  • 46 095 société par actions simplifiée (SAS et SASU), ce qui correspond à environ 27,5 % de l’ensemble des immatriculations ;
  • 23 359 sociétés civiles immobilières (SCI), ce qui correspond à environ 14 % de l’ensemble des immatriculations ;
  • 19 858 sociétés à responsabilités limitée (SARL et EURL), ce qui correspond à environ 12 % de l’ensemble des immatriculations.

On observe une légère baisse du nombre global d’immatriculations entre le premier trimestre 2021 et le troisième. Cette tendance entrepreneuriale forte du premier trimestre s’explique par le rebond qui a fait suite à l’effondrement des créations d’entreprises en 2020, du fait de l’arrêt brutal des activités, dû au premier confinement.

Le dynamisme de l’entrepreneuriat en France reprend donc progressivement de la vigueur, et les chiffres démontrent que la création d’entreprise observée depuis le début de l’année 2021 est en forte hausse par rapport à 2020.