Création d’entreprise : qui, ou, quoi, comment ?

Créer son entreprise n’est pas un projet qui s’improvise, cela exige une bonne préparation et beaucoup de réflexion, aussi bien sur le fond que sur la forme. Même le meilleur concept a besoin de bases solides et d’un plan d’action à la hauteur ! Il est donc nécessaire de prendre votre temps, d’analyser votre potentiel d’entrepreneur, et de respecter certains points.

Quel entrepreneur êtes-vous ?

Gérer une entreprise va vous demander un certain nombre de compétences. Relation clientèle, communication, comptabilité, marketing et plus encore, vous allez revêtir plusieurs casquettes et avoir besoin d’assez de recul pour déterminer si vous en êtes capable. On ne le dit pas assez, mais diriger une société ne convient pas à tout le monde. Interrogez-vous également sur vos contraintes, vos envies, ou même vos motivations, avant de vous lancer pour de bon.

Comment préciser votre projet ?

Une fois votre idée en poche, il vous reste à la peaufiner et à en préciser les termes. N’hésitez pas à interroger vos proches, vos collègues, ou toutes connaissances susceptibles de vous apporter un jugement neutre et objectif. Demandez-vous si votre projet est rentable, si vous vous y retrouverez à long terme, si les investisseurs vont vous suivre, ou si vous pourrez le faire évoluer. Réalisez une étude de marché et un business plan, tous deux essentiels pour projeter votre future activité en fonction des besoins et tendances actuels, des contraintes du secteur, de vos potentiels concurrents et de votre environnement. Ces réponses vont vous permettre de prévoir votre chiffre d’affaires et vos différents objectifs, en plus de vous faciliter la vie si vous sollicitez des financeurs extérieurs comme les établissements bancaires.

Pour quel statut devez-vous opter ?

Grande préoccupation des entrepreneurs : le choix de la forme juridique de l’entreprise. Il est souvent difficile de comprendre les tenants et aboutissants de chaque structure possible, car elles ont toutes leurs points positifs et négatifs, même si certaines sont plus dangereuses que d’autres en termes de responsabilité notamment. L’entreprise individuelle a d’indéniables avantages sur la forme, mais comporte son lot de risques, alors qu’une société à responsabilité limitée est plus complexe à maîtriser, mais bien meilleure protectrice de vos intérêts personnels. Étudiez bien toutes ces questions, et adressez-vous à des spécialistes en création d’entreprise ou d’autres organismes comme les CCI locales. Un mauvais choix pourrait avoir de fâcheuses conséquences pour vous et vos proches.

Comment réussir vos premiers pas ?

Une fois les formalités terminées et votre société immatriculée, les choses sérieuses vont commencer. Pour se faire connaître et trouver des clients, il n’y a pas de secrets, vous devez être visible et avoir un bon réseau ! Dans un premier temps, soignez votre communication, c’est elle qui va vous faire connaître. Site internet, réseaux sociaux, groupes d’entrepreneurs et démarchages directs ne lésinez pas sur les moyens. Transformez vos qualités en arguments de vente, faites parler de vous, et soyez professionnel pour que vos clients vous fassent la meilleure des publicités.

La création d’une entreprise est une succession de réflexions personnelles et d’étapes décisives à ne pas prendre à la légère. Si vous vous sentez débordé, sollicitez les services d’organismes spécialisés, car vos choix auront une grande influence sur votre vie.