Guide de la SASU

  • Le fonctionnement de la SASU en détail

  •  Créée en 1999, le statut juridique de la SASU devient réellement séduisant en 2008 avec « la loi de modernisation de l’économie » : plus de minimum imposé pour le capital social, variabilité du capital social, apports en numéraire, industrie ou nature, choix de l’option fiscale, etc. La SASU attire les créateurs d’entreprises qui souhaitent enregistrer leur activité[…]
    → Lire la suite

  • Les droits de l’associé unique d’une SASU, quels sont-ils ?

  • L’associé unique est le créateur de la SASU (Société à Actions Simplifiée Unipersonnelle). Il possède l’intégralité des parts sociales, qu’il soit président ou non. S’il n’est pas président, il n’en garde pas moins certaines prérogatives comme celles essentielles d’approuver les comptes de la société et d’affecter les résultats.  Les droits de l’associé unique au sein de la SASU[…]
    → Lire la suite

  • Le rôle et pouvoir du président de la SASU

  • La SASU est un des statuts juridiques les plus utilisés lors de la création d’entreprises. Sans capital social minimum, avec un statut fiscal qui peut évoluer de l’Impôt sur les Sociétés (IS) vers l’Impôt sur le Revenu (IR), un statut d’assimilé-salarié pour le président (hors assurance chômage), une responsabilité limitée aux apports et des statuts sociaux[…]
    → Lire la suite

  • Création d’une SASU en 6 étapes

  • Le projet de création d’une société n’intervient logiquement qu’après un cheminement plus ou moins long qui part de l’envie de mettre en œuvre une idée qui semble « potentiellement » innovante.  L’idée est le point de départ, l’entrepreneur doit ensuite la mettre en œuvre à son compte. Pour cela, il y a tout un travail de réflexion[…]
    → Lire la suite