Annonces-legales.fr/Guides et modèles/Guide de l'EURL /Pourquoi passer d'une EURL à une SARL ?

Pourquoi passer d’une EURL à une SARL ?

Dans le monde entrepreneurial, il est possible que le statut juridique choisi initialement pour sa société ne soit plus adapté à ses besoins et à ses objectifs. Opter pour la transformation de son entreprise devient alors inévitable. Cela peut notamment être le cas pour une EURL. Pour diverses raisons, il peut être intéressant et nécessaire de passer à une SARL

Dans cet article, nous vous dévoilons cinq raisons pour lesquelles le passage d’une EURL en SARL s’impose. 

Développer son entreprise grâce à l’arrivée d’associés 

On ne peut pas véritablement parler de transformation d’une EURL en SARL car il s’agit de la même forme juridique. On préfèrera donc la notion de « passage de l’EURL à la SARL ». 

La principale raison qui peut vous pousser à modifier votre entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) en société à responsabilité limitée (SARL) est votre volonté de vous associer avec un ou plusieurs entrepreneurs. En effet, l’EURL comprend un associé unique, tandis que la SARL peut en compter de deux à cent. 

Accueillir un ou plusieurs associés peut représenter divers avantages : 

  • Bénéficier d’un regard neuf sur votre activité ; 
  • Augmenter le capital de sa société ; 
  • Appréhender de nouvelles perspectives de croissance ; 
  • Profiter de connaissances et compétences complémentaires

Opter pour la SARL peut donc être un excellent moyen de faire un état des lieux de votre activité en cours et de procéder à des ajustements, si nécessaire, dans le but de mieux vous développer dans votre secteur

Intégrer un associé à votre entreprise peut également être utile si vous recherchez un successeur et souhaitez assurer sa formation et la transmission progressive. En agissant ainsi, vous assurez la pérennisation de votre entreprise. 

Financer son activité en augmentant son capital

Développer votre activité peut, tôt ou tard, justifier un nouveau besoin de financement. Pour cela , vous pouvez procéder à une augmentation de votre capital social.  Il existe deux manières de procéder : Recevoir un investissement financier en échange d’un retour des bénéfices, sans que l’investisseur ne prenne part à l’activité de l’entreprise ; 

  • Nommer un associé, dont les apports vous permettent de pérenniser la société. Il intervient alors dans les prises de décisions. 

Cet apport de capital pourra ensuite être utilisé de diverses façons, en fonction des objectifs que vous vous êtes fixés : 

  • Investissement matériel ; 
  • Apport d’outils pour gagner en productivité ; 
  • Recrutement de main-d’œuvre ; 
  • Investissement dans des campagnes marketing

Si votre partenaire est institutionnel, les objectifs devront être discutés avant l’opération de financement. 

Récompenser ses collaborateurs

Passer d’une EURL à une SARL peut également vous permettre de récompenser vos collaborateurs. Effectivement, leur donner la possibilité d’entrer au capital de la société peut représenter une excellente stratégie de mobilisation et de fidélisation des talents que vous avez dénichés. 

De même, si vous êtes une petite société qui n’a pas les moyens de rémunérer davantage un salarié expérimenté, vous pouvez lui octroyer des parts sociales. Des dividendes pourront alors lui être versés proportionnellement aux résultats de l’entreprise. 

Revendiquer le statut de conjoint collaborateur

Transformer votre EURL en SARL a un avantage : pouvoir revendiquer le statut de conjoint collaborateur si vous décidez de travailler avec votre époux, épouse, concubin, concubine ou partenaire de PACS. En effet, il s’agit de l’un des atouts majeurs de cette forme juridique. 

Ainsi, dès lors que le statut est officialisé, votre conjoint peut prendre part à la gestion de la société, et ce, de manière régulière 
 
À noter : Depuis la loi n°2021-1754 du 23 décembre 2021, ce statut n’est possible que pendant 5 ans maximum (à l’exception de ceux qui, au plus tard le 31 décembre 2031, auront atteint l’âge de 67 ans, et ne sont pas limités dans le temps). 

De plus, n’ayant pas le statut d’associé, le conjoint collaborateur ne représentera qu’un faible coût. pour une protection sociale optimale

En effet, il bénéficiera d’une retraite de base et complémentaire, de l’invalidité-décès, et, à certaines conditions, d’indemnités journalières, d’allocations maternité ou paternité et de la formation professionnelle continue. 

Il peut choisir parmi 3 méthodes pour calculer le montant de ses cotisations :  

  • Une base forfaitaire (1/3 du plafond de la Sécurité sociale) ; 
  • Une base sans partage avec le chef d’entreprise (soit 1/3 soit ½ des revenus du chef d’entreprise) ; 
  • Une base avec partage (soit 1/3, soit ½ des revenus du chef d’entreprise) ; 

Permettre à sa famille d’investir dans la société

Enfin, l’EURL peut donner la possibilité à vos proches d’investir dans votre société. En effet, vous pouvez bénéficier d’un statut spécifique, appelé « SARL de famille », dès lors que vous entreprenez avec vos parents, vos frères et sœurs, ou encore vos enfants. 

Contrairement à la SARL traditionnelle, dans ce cadre familial, vous avez le choix entre deux régimes fiscaux, à savoir l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu

La SARL de famille simplifie également la succession des parts sociales. Selon plusieurs conditions, vous pouvez être exonéré des droits de succession : 

  • Départ à la retraite ; 
  • Secteur d’activité de la société ; 
  • Valeur de l’entreprise ; 
  • Recettes de la SARL. 

Il s’agit donc d’un statut particulièrement intéressant si vous souhaitez donner une nouvelle dimension à votre société. 

En définitive, passer d’une EURL à une SARL représente de nombreux avantages, tant pour l’associé unique que pour la société en elle-même. Quelles que soient les raisons précises, cette transformation a pour objectif de développer et pérenniser votre projet entrepreneurial. 

(Crédit photo : iStock)