Annonces-legales.fr/Guides et modèles/Transformer une société/Transformation d’une EURL en SASU : quelles démarches ?

Transformation d’une EURL en SASU : quelles démarches ?

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) présente de nombreux avantages : des charges sociales plus intéressantes que dans d’autres structures, une gestion administrative de la paie du dirigeant relativement simple. Toutefois, ses inconvénients, tels que le manque de souplesse, peuvent vous amener à vouloir changer de forme juridique et à opter pour la transformation de votre EURL en SASU

Dans ce cas, vous devrez remplir plusieurs formalités dont la publication d’une annonce légale, obligatoire. 

Découvrez quelles sont les démarches à accomplir pour passer de l’EURL à la SASU et comment publier une annonce légale de modification de la forme juridique

Pourquoi transformer une EURL en SASU : les avantages 

Le changement permet d’anticiper sur l’avenir de l’entreprise et d’offrir au dirigeant un assouplissement de sa gestion. 

La transformation des parts sociales en actions 

Le passage de l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée à une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle est la transformation d’une société mixte (à la fois de personnes et de capitaux) en une société de capital. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? 

Lors du passage en SASU, les parts sociales sont transformées en actions. Cela permet de prévoir, dans les statuts, l’ajout d’associés supplémentaires en cas de besoin, et ce, sans formalités de modification de statut. La société pourra alors évoluer vers un statut juridique de SAS. Cette entrée d’actionnaires supplémentaires est facilitée s’il est prévu un capital variable. La forme de la SASU permet aussi des levées de capital. 

Le passage en SASU est donc un moyen d’anticiper sur le développement futur de l’entreprise et de pallier les imperfections de l’EURL. 

Un nouveau souffle dans la gestion de l’entreprise 

Le changement de forme juridique n’a pas de réel impact pour les salariés, fournisseurs, clients et autres partenaires. Il concerne essentiellement le dirigeant. 

En effet, la SASU accorde beaucoup plus de souplesse dans la gestion de l’entreprise au quotidien, raison pour laquelle elle constitue le statut préféré des entrepreneurs.  La société bénéficie d’une grande liberté dans la rédaction de ses statuts, contrairement à l’EURL qui est soumise de façon beaucoup plus rigide aux dispositions du Code de commerce.  

Les avantages sociaux pour le dirigeant 

Le Président de la SASU change de régime social : il passe de travailleur indépendant à assimilé salarié : il a donc les mêmes taux de cotisations que les salariés pour la retraite et la santé. Seuls les droits au chômage et les congés payés ne lui sont pas dus. Il perd en revanche l’avantage fiscal de la loi Madelin qui permet de déduire du CA les cotisations payées à sa mutuelle. 

Les démarches nécessaires à la modification des statuts de l’EURL vers la SASU 

Le changement de statut passe par plusieurs étapes : 

  1. Prendre la décision : cette décision figure dans un PV de décision de l’associé unique. Le procès-verbal contient des mentions obligatoires comme le nom de l’associé, le nombre de parts, la dénomination sociale de l’entreprise, son numéro d’immatriculation au RCS (Registre du commerce et des sociétés) et la ville d’enregistrement. Ce PV doit être enregistré auprès des services fiscaux. C’est une formalité payante. 
  2. Mettre à jour les statuts de la société : parmi les mises à jour les plus importantes, notez celle du statut juridique, qui est la principale modification à apporter. Toutes les mentions « EURL » seront remplacées par « SASU », « parts sociales » par « actions » et « gérant » par « président ». 
    Les règles d’entrée des nouveaux associés pourront être précisées, comme les cas d’augmentation du capital social, et tout ce qui répond aux nouveaux besoins dans la gestion de l’entreprise.
  3. Déposer un dossier au CFE (Centre de formalités des entreprises) : il contient l’enregistrement du PV de décision, mais aussi : 
  • Le formulaire M2 dûment complété ; 
  • Les statuts modifiés de l’entreprise ; 
  • Une attestation de parution d’une annonce légale dans un JAL (journal d’annonces légales) ; 
  • Les conclusions du commissaire à la transformation ou du commissaire aux comptes ; 
  • Le règlement des frais de greffe. 

Tarif du passage de l’EURL à la SASU 

Le coût de la transformation tourne autour de 300 à 400 euros hors honoraires d’avocat ou de commissaire à la transformation. Il se divise en 3 postes : 

  • Frais de greffe : définis par l’arrêté du 28 février 2020, frais d’expédition des extraits, modifications à l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) et au BODACC (Bulletin Officiel des Annonces Civiles et Commerciales) ; 
  • Frais d’annonce légale : il est possible d’en réduire le coût au plus bas auprès de l’espace JAL ; 
  • Frais de déclaration des bénéficiaires effectifs de la société en raison du changement de forme juridique. 

Faut-il nécessairement un commissaire à la transformation lors du passage d’une EURL à une SASU ? 

Il ne faut pas nécessairement un commissaire à la transformation si l’EURL disposait déjà d’un commissaire aux comptes lors de la décision de transformation. 

Sinon, le dirigeant a l’obligation d’en nommer un, choisi dans une liste détenue par le greffe du tribunal de commerce dont dépend le siège social. Il évalue la valeur des biens de l’actif social et transmet un rapport contenant ses conclusions

L’annonce légale de modification EURL / SASU 

La publication d’une annonce légale est une condition de validité de la transformation. Cette dernière contient des mentions obligatoires : 

  • Ancien statut juridique de la société (EURL) ; 
  • Dénomination sociale ; 
  • Capital social ; 
  • Adresse du siège social ; 
  • Numéro d’immatriculation au RCS ; 
  • Nature et date de la décision de transformation de l’EURL en SASU ; 
  • Nouvelle forme juridique de l’entreprise (SASU) ; 
  • Identité du gérant de l’EURL ; 
  • Adresse du gérant ; 
  • Identité du président de la SASU (il peut être le même) ; 
  • Adresse du président ; 
  • Identité et adresse du commissaire à la transformation ou du commissaire aux comptes. 

Une fois rédigée, l’annonce sera publiée dans un journal d’annonces légales habilité par le département pour assurer la publicité des entreprises civiles et commerciales. 

À noter : Inversement, le passage de la SASU à l’EURL est également possible, pour changer de régime fiscal, par exemple, ou pour bénéficier du statut de conjoint-collaborateur. 

(Crédit photo : iStock)