Annonces-legales.fr/Guides et modèles/Guide de la création d'entreprise/Créer une entreprise, avec qui, quand, comment ?

Créer une entreprise, avec qui, quand, comment ?

 La création d’une entreprise nécessite des démarches bien précises, que celles-ci soient officielles ou destinées à la préparation du projet. En effet, avoir une bonne idée est une chose, mais savoir comment l’exploiter en est une autre. Parmi les étapes incontournables liées à la création d’une société, on retrouve notamment la réflexion du projet, la rédaction d’un business plan ou le choix du futur siège social. Vous avez l’âme d’un entrepreneur et vous souhaitez vous lancer sur le marché de l’entreprise sans savoir comment vous y prendre ? Faisons le point ensemble sur les différentes formalités à remplir pour créer votre entreprise et réussir votre projet

La préparation du projet de création d’entreprise 

Avant de vous lancer dans la création d’une entreprise, il est indispensable de bien préparer votre projet. Ceci implique donc de réfléchir à différentes questions en rapport avec l’activité visée. Il s’agit notamment du business model, de vos objectifs, du lieu d’exercice de l’activité, du type de local souhaité, du financement prévu, du développement de la clientèle, ou même de l’entourage professionnel que vous voulez mettre en place. 

Toutes ces problématiques sont importantes, puisqu’elles déterminent certains choix que vous devrez faire, à l’image de la forme juridique de votre future entreprise. En effet, entre la société traditionnelle, le portage salarial ou l’auto-entreprise, vos options sont multiples et vous devez savoir où mettre les pieds. 

De la même façon, vous devez vous assurer de la viabilité du projet, que ce soit par rapport à vos compétences, au financement dont vous disposez déjà, à votre actuelle condition professionnelle (salariat, etc.) et aux changements qui vont découler de la création de votre entreprise. De la même façon, si vous souhaitez être entouré d’un ou plusieurs associés, vous devez vous poser la question de leur sérieux et de ce qu’ils vont pouvoir vous apporter. 

La rédaction du business plan et du prévisionnel de financement 

Le business plan est une étape indispensable de la création d’entreprise, peu importe votre projet et d’autant plus si vous avez besoin de trouver un financement. Toutefois, il s’agit d’une formalité complexe, au même titre que l’étude de marché et le prévisionnel financier. 

Si vous vous sentez perdu durant cette phase, sachez que vous pouvez solliciter l’aide des organismes de création d’entreprise, comme la chambre de commerce et d’industrie dont vous dépendez. De plus, cette institution peut vous apporter bon nombre de conseils, qui faciliteront le développement de votre activité. Dans tous les cas, vous devrez donc vous projeter sur le chiffre d’affaires espéré, sur vos frais de fonctionnement, sur votre fiscalité, ou encore sur le fonds de roulement indispensable. 

Sachez néanmoins que si votre idée n’implique pas un important financement, vous pouvez tout à fait réaliser un business plan et un prévisionnel simplifié. 

Le choix du statut juridique de l’entreprise 

À ce stade, vous devez donc choisir le statut juridique de votre entreprise, et faire le tri parmi les différentes options : entreprise individuelle, auto-entreprise, SAS, SARL, SASU, etc. Le choix que vous ferez est déterminant, puisqu’il va impacter votre régime de sécurité sociale, votre cadre fiscal, votre responsabilité ou encore le fonctionnement juridique de votre activité.  

Avant de vous décider, à moins d’être parfaitement sûr de votre projet, il est donc important de mener une réflexion minutieuse sur les différentes conséquences des statuts qui s’offrent à vous. Là encore, si vous n’arrivez pas à comprendre certains points, n’hésitez pas à vous adresser à un professionnel de l’entrepreneuriat. 

Le choix du siège social de l’entreprise 

Cela va de soi, votre entreprise doit obligatoirement disposer d’un siège social, à savoir un local qui sera reconnu sur le plan fiscal, juridique et administratif. Si vous n’avez pas besoin de bureau pour votre activité, vous pouvez tout à fait opter pour une domiciliation à votre domicile, voire même une domiciliation commerciale au sein d’une société spécialisée. À l’inverse, si vous devez recevoir vos clients ou accueillir du personnel, vous devez rechercher un bâtiment prêt à vous accueillir selon des critères établis pour vos besoins (surface, équipements, stationnement, etc.).  

Selon votre projet, le choix du local peut être déterminant, mieux vaut donc prendre le temps d’y réfléchir et ne pas vous précipiter. 

Les démarches de création de l’entreprise 

Une fois remplies les différentes étapes abordées ci-dessus, il vous reste à faire immatriculer votre entreprise, grâce aux différentes démarches qui incombent à la forme juridique choisie. En effet, si la constitution d’un dossier est inévitable, d’autres formalités peuvent être allégées en fonction du type d’entreprise à créer. Par exemple, on ne peut pas créer une micro-entreprise comme on créé une SASU.