Publier une annonce légale en Nouvelle-Aquitaine

Les journaux d'annonces légales (JAL) en Nouvelle-Aquitaine

Nouvelle Aquitaine, Aquitaine, Grande Aquitaine, Aquitania, Sud-Ouest, Atlantique, Aliénor.. : ce sont les propositions de nom qui ont circulé jusqu’à maintenant pour la nouvelle région du sud-ouest de la France. Le conseil régional, réuni le 4 janvier 2016 à Bordeaux, prévoit de décider du nouveau nom d’ici juin 2016. Comme dans les autres régions, la liste définitive des nouveaux chefs-lieux sera dévoilée avant le 1er juillet 2016.

Annoncé le 31 juillet 2015 par le Premier ministre, le chef-lieu de l’Aquitaine – Limousin - Poitou-Charentes est pour le moment Bordeaux. Etant donné sa position géographique centrale et son importance, la capitale bordelaise devrait être confirmée dans ce statut de chef-lieu.

Elue le 13 décembre 2015, la nouvelle assemblée du Conseil régional d’Aquitaine -Limousin- Poitou-Charentes compte 183 élus. C’est la liste Union de la gauche menée par Alain Rousset qui a remporté la majorité des sièges (107). Le reste des sièges est réparti entre les listes de Virginie Calmels - Union de la droite, 47 sièges - et de Jacques Colombier – FN, 29 sièges. Avec la réforme des régions, celles-ci vont avoir plus de poids dans le développement économique local. Les régions deviennent un acteur incontournable de l’aménagement du territoire. C’est à leur niveau que seront décidées les politiques d’aide aux PME et ETI, les grandes orientations pour des périodes de cinq ans.

12 départements composent la région Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes

Charente (16)

Charente-Maritime (17)

Corrèze (19)

Creuse (23)

Dordogne (24)

Gironde (33)

Landes (40)

Lot-et-Garonne (47)

Pyrénées-Atlantiques (64)

Deux-Sèvres (79)

Vienne (86)

Haute-Vienne (87)

Superficie, démographie et infrastructures

Réunissant trois anciennes régions (Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes), le nouvel ensemble situé au sud-ouest de la métropole constitue la région la plus grande géographiquement : elle couvre 1/7 de la superficie française. Démographiquement, elle est la quatrième des nouvelles régions.

Des trois anciennes régions, l’Aquitaine est la plus grande, tant en termes de superficie que de population (3,3 millions d’habitants sur les 5,8 millions). Elle domine aussi économiquement. Le Poitou-Charentes bénéficie d’une bonne desserte TGV ce qui lui a assuré une attractivité relative et une réussite touristique avec le parc du Futuroscope. Le Limousin est lui le moins peuplé et la densité de population y est parmi les plus faibles de la métropole. Les nouvelles missions des régions ne vont pas forcément bousculer cette situation mais elles pourraient amener de nouvelles orientations.

L’ALPC connaît une croissance démographique qui s’explique d’abord par un solde migratoire positif. Mais cette attractivité ne se traduit pas par un rajeunissement de la population. La moyenne d’âge de la population de l’ensemble ALPC est plutôt élevée. Les plus de 60 ans représentent 29 % de la population, ce qui classe ALPC au 1er rang national (24 % en moyenne métropolitaine) pour ce critère.

Les pôles urbains de plus de 100.000 habitants sont les villes suivantes : Bordeaux, Bayonne, Pau, La Rochelle, Limoges, Poitiers, Niort, Agen, Angoulême, Périgueux.

La région ALPC dispose d’infrastructures assez développées : 10 aéroports, 4 ports de commerce, un réseau routier assez dense. Le ferroviaire se développe avec la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique dont la mise en service doit avoir lieu en 2017. Cette ligne mettra Bordeaux à 2 heures de Paris mais ne répond pas aux besoins de transports entre les différentes villes de la région. Les liaisons sur l’axe nord-sud restent plus développées, que dans le sens ouest-est.

Informations économiques

Au niveau européen, la nouvelle région devient la première des secteurs agricoles et agroalimentaires. Presque toutes les productions y sont présentes : produits de la pêche, viandes, vins et cognac, maïs, bois. Avec des appellations d’origine contrôlées très connues à l’export, la région atteint un poids important.

Comparée au PIB d’autres régions françaises et européennes, ALPC est plutôt bien positionnée. Son PIB est supérieur ou égal à celui de régions moins peuplées et aussi grandes. En 2012, la valeur ajoutée produite par l’ensemble ALPC provient pour la moitié du secteur tertiaire marchand. L’agriculture est très présente dans cette valeur ajoutée puisqu’elle contribue pour plus que d’autres secteurs normalement plus forts (hébergement-restauration, information-communication, ou activités financières et assurance). Au niveau national, l’ALPC est la deuxième région de province après Auvergne-Rhône-Alpes pour son PIB : elle représente 7,7 % du PIB métropolitain.

Le tourisme est un secteur dynamique et important pour cette région. Le climat est favorable à cette activité, comme il l’est à l’agriculture et notamment au secteur viticole. La région bénéficie d’un littoral bien équipé en stations balnéaires sur des sites naturels réputés. En plus de ce tourisme maritime, ALPC dispose d’un massif montagneux et d’un arrière-pays qui génère un tourisme gastronomique et œnologique. L’industrie est finalement peu importante dans cette région puisque l’ALPC son poids la place au 9è rang national.

L’industrie aéronautique et tous les fournisseurs et sous-traitants installés en ALPC sont un autre atout de la dynamique régionale. Les sites de production sont répartis sur plusieurs communes : on peut citer Mérignac en Gironde, Bordes dans les Pyrénées-Atlantique, Châtellerault en Haute-Vienne, et la liste est incomplète.

Tissu entrepreneurial : 95 % de micro-entreprises

En 2012, les statistiques de l’INSEE dénombraient 331 130 entreprises (secteur marchand non agricole). Les micro-entreprises et les PME emploient plus d’un salarié sur deux. Les micro-entreprises proposent plutôt des services à la personne alors que les PME répondent à des besoins plus matériels. Pour les entreprises de taille intermédiaire, elles travaillent plus souvent avec des groupes étrangers et dans le secteur industriel.

La part des micro-entreprises est très forte puisqu’elle représente 95 % des entreprises de la région ALPC. Elles emploient 21,4 % de l’ensemble des salariés du secteur marchand non agricole. Alors qu’elles ne représentent que 4,4 % des entreprises, les PME elles emploient 30,6 % des salariés de la région. Les ETI très minoritaires en nombre sont par contre très fortement employeuses (plus de 20 % de l’emploi régional). Autre caractéristique de ces ETI : elles appartiennent à un groupe pour 93,5 % d’entre elles.


Les journaux habilités dans les départements de la région : Nouvelle-Aquitaine


Choisir votre journal

Ces annonces ont été récemment publiées dans les départements de la région : Nouvelle-Aquitaine

Date Société Annonce légale
20-07-2018 OCEAN COMBINAISON Annonce Legale Liquidation de société
20-07-2018 T.O.P. TERRAINS (TRANSACTIONS OUEST PARISIEN) Transfert siège même ressort (dans même dépt.)
20-07-2018 BLAYE-OENOLOGIE Annonce Legale Liquidation de société
20-07-2018 SCI STERN Transfert siège même ressort (dans même dépt.)
20-07-2018 ADN GLOBAL Annonce Légale Changement de gérant
20-07-2018 TRÉMA Transfert siège même ressort (dans même dépt.)
20-07-2018 SARL FAB'PERMATEL SN Transfert siège même ressort (dans même dépt.)
20-07-2018 NAVU Annonce Legale Dissolution
20-07-2018 AU POULET VICTOIRE Annonce Legale Additif
20-07-2018 AU POULET VICTOIRE Annonce Legale Rectificatif

Votre navigateur ne supporte pas la version de notre site. Que faire?

Installation de Google Chrome ou Firefox (Recommandé)

Cliquez ci-dessus sur le logo du navigateur choisi pour l’installer, et profiter pleinement
des options d’annonces-legales.fr

Mise à jour d’Internet Explorer

Le site est supporté par la version 11 d’Internet Explorer. Cliquez ci-dessus sur le logo du
navigateur pour le mettre à jour, et profiter pleinement des options d’annonces-legales.fr.